Pass’LeMot : "Dieu ne change pas, Son amour pour toi non plus."

Accueil > Messes > Lectures de dimanche prochain

Lectures de dimanche prochain

Messe de Noël

« OK Google, tu peux égayer
cette messe de Noël ? »
Si certaines paroisses mettent en scène une crèche vivante et réussissent à rassembler trente personnes pour la chorale, d’autres peinent à recruter de bonnes volontés pour animer la messe de Noël. Pourtant, il ne tient qu’à chacun d’y participer.

« À peine sorti de la messe de Noël, on rit sous cape parce que vraiment, l’animatrice chantait faux, on se lamente : « un peu tristounet pour une messe de Noël », on regrette le bon vieux temps où l’église était pleine. Mais voilà. Pas si simple de donner à cette messe qui rassemble, avec les Rameaux et Pâques le plus grand nombre de fidèles, l’aspect à la fois recueilli et joyeux que mériterait la célébration de la naissance de Jésus.

Sur ce coup-là, « OK Google » ne se révèle guère efficace. Et le curé ne peut pas tout faire, étant donné qu’il doit célébrer à 18h30 à Trifouilly-les-Oies et à 21h à Pétaouchnok, après une journée épuisante de confessions non-stop. Le sacristain, ou la sacristaine, n’étant plus tout jeune, n’a pas forcément l’énergie ni les moyens de recruter d’un coup de WhatsApp les musiciens du coin. Vous l’aurez compris, le petit Jésus n’attend que vous pour prendre en main, — ou tout du moins proposer de prendre en main, cela demande de la délicatesse, — sa messe d’anniversaire. »

Comment faire ? Que ce soit dans votre paroisse habituelle ou dans celle où vous passez vos vacances, commencez par vous mettre en contact avec le curé ou la personne qui anime d’ordinaire les messes. Proposez-lui vos services et/ou vos idées. Vous pouvez vous investir dans de nombreux domaines, selon vos compétences :

  • L’ANIMATION LITURGIQUE
    Prononcez-vous sur le choix des chants, constituez une petite chorale, rameutez des musiciens, ou tout simplement demandez à lire une lecture.
  • LA DÉCORATION
    Confectionnez des bouquets, décorez des sapins, donnez un coup de fraîcheur à la crèche ou mettez-la en lumière si besoin.
  • AUTOUR DE LA LITURGIE
    Motivez les enfants de chœur, prévoyez des coloriages pour les enfants pour favoriser le recueillement de l’assemblée, ou dans le même but, montez une garderie pendant la messe.
  • LE CÔTÉ FESTIF
    Organisez une crèche vivante avec les enfants présents, prévoyez des bougies pour faire une petite procession jusqu’à la crèche, proposez un bouillon ou un chocolat chaud à la sortie de la messe.

Ce ne sont que des exemples. Libre à vous de trouver la mission qui vous convienne et qui vous empêchera ainsi de penser qu’une messe puisse être triste à Noël.
Mathilde de Robien | 19 décembre 2019
Pour le site Aleteia.org




Première lecture : « Je fais de toi la lumière des nations pour que mon salut parvienne jusqu’aux extrémités de la terre » (Is 49, 3.5-6)

Lecture du livre du prophète Isaïe

Le Seigneur m’a dit :
« Tu es mon serviteur, Israël,
en toi je manifesterai ma splendeur. »
    Maintenant le Seigneur parle,
lui qui m’a façonné dès le sein de ma mère
pour que je sois son serviteur,
que je lui ramène Jacob,
que je lui rassemble Israël.
Oui, j’ai de la valeur aux yeux du Seigneur,
c’est mon Dieu qui est ma force.
    Et il dit :
« C’est trop peu que tu sois mon serviteur
pour relever les tribus de Jacob,
ramener les rescapés d’Israël :
je fais de toi la lumière des nations,
pour que mon salut parvienne
jusqu’aux extrémités de la terre. »

    – Parole du Seigneur.


Psaume (Ps 39 (40), 2abc.4ab, 7-8a, 8b-9, 10cd.11cd)

Refrain psalmique : (cf. Ps 39, 8a.9a)

Me voici, Seigneur,
je viens faire ta volonté.

D’un grand espoir j’espérais le Seigneur :
il s’est penché vers moi
Dans ma bouche il a mis un chant nouveau,
une louange à notre Dieu.

Tu ne voulais ni offrande ni sacrifice,
tu as ouvert mes oreilles ;
tu ne demandais ni holocauste ni victime,
alors j’ai dit : « Voici, je viens. »

Dans le livre, est écrit pour moi
ce que tu veux que je fasse.
Mon Dieu, voilà ce que j’aime :
ta loi me tient aux entrailles.

Vois, je ne retiens pas mes lèvres,
Seigneur, tu le sais.
J’ai dit ton amour et ta vérité
à la grande assemblée.


Deuxième lecture : « À vous, la grâce et la paix, de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ » (1 Co 1, 1-3)

Lecture de la première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens

Paul, appelé par la volonté de Dieu
pour être apôtre du Christ Jésus,
et Sosthène notre frère,
    à l’Église de Dieu qui est à Corinthe,
à ceux qui ont été sanctifiés dans le Christ Jésus
et sont appelés à être saints
avec tous ceux qui, en tout lieu,
invoquent le nom de notre Seigneur Jésus Christ,
leur Seigneur et le nôtre.

    À vous, la grâce et la paix,
de la part de Dieu notre Père
et du Seigneur Jésus Christ.

    – Parole du Seigneur.


Évangile : « Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde » (Jn 1, 29-34)

Acclamation : (cf. Jn 1, 14a.12a)

Alléluia. Alléluia.
« Le Verbe s’est fait chair,
il a établi parmi nous sa demeure.
À tous ceux qui l’ont reçu,
il a donné de pouvoir devenir enfants de Dieu. »
Alléluia.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

    En ce temps-là,
    voyant Jésus venir vers lui,
Jean le Baptiste déclara :
« Voici l’Agneau de Dieu,
qui enlève le péché du monde ;
    c’est de lui que j’ai dit :
L’homme qui vient derrière moi
est passé devant moi,
car avant moi il était.
    Et moi, je ne le connaissais pas ;
mais, si je suis venu baptiser dans l’eau,
c’est pour qu’il soit manifesté à Israël. »
    Alors Jean rendit ce témoignage :
« J’ai vu l’Esprit
descendre du ciel comme une colombe
et il demeura sur lui.
    Et moi, je ne le connaissais pas,
mais celui qui m’a envoyé baptiser dans l’eau m’a dit :
‘Celui sur qui tu verras l’Esprit descendre et demeurer,
celui-là baptise dans l’Esprit Saint.’
    Moi, j’ai vu, et je rends témoignage :
c’est lui le Fils de Dieu. »

    – Acclamons la Parole de Dieu.


Réalisé avec SPIP — Contacter : Le webmaster , maison paroissiale

Plan du site Suivre la vie du site

- mis à jour le : jeudi 16 janvier 2020 -